topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02/04/2010

Le dévéloppement des TICs en Côte d'Ivoire

ptre.JPGL’essor remarquable de la technologie et de la science en générale a été et demeure un apport très considérable dans la résolution des contraintes de travail aussi diverses les unes des autres dans toute activité. Elle participe également au développement qualitatif et quantitatif des nations, ne parlons nous pas de nations émergeantes en même temps nous savons que c’est la technologie qui est à la base.


Ainsi, grâce à l’informatique et à d’autres outils, l’on parvient à mettre en place des systèmes informatiques répondant au besoin des populations. Mais l’Afrique semble ignorer cela et particulièrement la côte d’ivoire ainsi donc nous sentons timidement les effets de la technologie.
Les causes sont nombreuses et souvent même relatives selon les avis, les plus évidentes sont l’analphabétisation de la population, l’ordinateur est souvent vu comme un produit de luxe, la mauvaise exploitation ou interprétation des services de l’Internet, l’Internet s’adresse aujourd’hui encore à une frange de la population (les plus nantis), taxation douanière qui reste encore élevée sachant que la côte d’ivoire ne produit pas encore du matériel informatique…
En dépit des annonces dans les medias, il est encore à remarquer la négligence des autorités du pays dans leur généralité. Ce qui se caractérise par l’absence d’outils informatiques dans la plus part des administrations publiques du pays et les plus grandes victimes sont les écoles où certains élèves attendent d’avoir le BAC pour toucher le clavier d’un ordinateur ; et pourtant nous crions le chômage dans tous les ateliers de réflexion sur le développement.
C’est pour palier à ces difficultés en interpellant les autorité du pays, en rapprochant les entreprises des TICs vers les populations de l’intérieur, en sensibilisant la jeunesse des bienfaits des services de l’informatique, surtout en faisant la promotion des tics que ITECHGROUP a institué la « journée estudiantine de la technologie »

Les commentaires sont fermés.