topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

23/04/2010

LA SECURITE SELON GOOGLE

oogle Earth, un risque pour la sécurité selon De Crem

sss.jpg
Le logiciel Google Earth, qui offre à tout un chacun la possibilité de consulter des photos satellite très précises présente un "risque de sécurité" même si la définition des images est supérieure à 50 centimètres, a affirmé mercredi le ministre de la Défense, Pieter De Crem.

Moins dangereux que des images en temps réel
Des images précises en temps réel - ce qui n'est pas le cas pour Google Earth - présenteraient toutefois un risque plus élevé que des images d'archives, a-t-il précisé en commission de la défense de la Chambre, en réponse à des questions de Patrick De Groote (N-VA) et Bruno Stevenheydens (Vlaams Belang).



M. De Crem (CD&V) a ajouté qu'il avait, dès 2008, demandé à Google Incorporated de brouiller les images des cantonnements utilisés par l'armée belge lors d'opérations à l'étranger. Il a également établi une liste de 146 installations militaires en Belgique pour lesquelles la Défense demande à Google Earth de n'offrir que des images d'une résolution de 50 cm au maximum.

Interdire les photos d'installations militaires
Il a rappelé qu'un groupe de travail interministériel avait été mis sur pied à son initiative en 2008. Le Service d'appui juridique et de médiation de la Défense élabore un avant-projet de loi rendant punissable la diffusion de photos aériennes et satellite d'installations militaires sans autorisation.

Avec l'autorisation du ministre de l'Intérieur, cette interdiction pourrait être étendue à des sites civils, comme des centrales nucléaires. Le ministre a toutefois regretté qu'il n'existe au sein de l'OTAN "aucune unanimité" sur les risques que présentent des services comme Google Earth ou Bing Maps. (belga/th) SOURCE http://www.7sur7.be

Les commentaires sont fermés.