topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/06/2010

59% des Français contre l'anonymat des blogueurs

INTERNET - Un sondage BVA laisse penser qu'une majorité de Français est pour une levée de l'anonymat. Pas si simple…

Voilà qui va donner du grain à moudre au sénateur de Moselle Jean-Louis Masson à l’origine d’une proposition de loi contestée, pour mettre fin à l’anonymat des blogueurs.
Chiffres à pondérer

bbbwze.jpg

Près de six Français sur dix (59%) sont favorables à ce que les blogueurs sur Internet soient obligés de divulguer leur identité, d’après un sondage BVA publié jeudi par La Tribune. 35% se disent hostiles à cette mesure, et 6% ne se prononcent pas. En clair, une majorité des sondés seraient favorable à la levée de l’anonymat des blogueurs. Autrement dit, ils encourageraient en quelque sorte Jean-Louis Masson à continuer de porter sa proposition de loi obligeant les personnes qui bloguent sous pseudo à se dévoiler.

Un chiffre a priori surprenant, à pondérer ce pendant: sur les 1.003 personnes sondées par téléphone (méthode des quotas) les 4 et 5 juin, on ne connait pas la proportion de celles qui ont Internet, voire qui ont un blog. Elles auront vu leur anonymat conservé lors de ce sondage.

10:03 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : internet

Commentaires

Quand ils ne savent plus comment faire pour restreindre les libertés individuelles et publiques !


Les sondages sont à la démocratie ce que l’eau de toilette est à l’élégance.
Il faut être un peu sérieux.Lorsque des propos(écrits)tombent sous le coup de la loi comme cela est rappelé fréquemment sur la toile il est très facile d'en connaître la provenance grâce à l'adresse I.P. du bloggueur/bloggueuse(du moins du poste d'où le message est envoyé).Lever l'anonymat(l'emploi d’un pseudo) revient à restreindre considérablement la liberté d'expression sur le web ou plus exactement à détruire ce qu’il en reste.En effet la censure existe déjà.Ce n'est pas encore un phénomène massif mais c'est déjà une réalité.Lever l'anonymat c'est véritablement détruire les derniers espaces de liberté qui se réduisent comme une peau de chagrin.A quand des caméras de surveillance dans le domicile privé des gens?Quant aux malfaisants je crains que ce soit plutôt du côté d'élites dirigeantes corrompues et dangereuses qu'il faille les trouver.Ce serait peut-être une issue à la crise profonde de la démocratie française!

Écrit par : surmely alain | 19/06/2010

Les commentaires sont fermés.