topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

04/01/2011

Reportage – Tout sur la vie à l’hôtel du Golf, Qg d’Alassane Ouattara

golf.jpg

Depuis le 28 novembre 2010, jour du déroulement du second tour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’hôtel du Golf situé à Cocody-Riviera et abritant le Qg de campagne d’Alassane Ouattara (Ado), proclamé président de la République par la Cei, est devenu un réceptif hôtelier hors du commun.

Le Golf hôtel est constamment sous la rampe des projecteurs tant au plan national qu’international.


Ses clients particuliers avec à leur tête, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié (Candidat malheureux au premier tour de la présidentielle), Guillaume Soro (premier ministre) et les membres de son gouvernement, tentent tant bien que mal, de vivre ‘’normalement’’ bien que retranchés du fait du blocus routier mis en place par les Forces de défense et de sécurité, les empêchant de sortir de l’hôtel. Soutenus par un peu plus de 300 jeunes partisans ‘’contraints à l’exil’’ à l’hôtel du Golf , après la tentative de prise manquée de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti) par le Gouvernement Soro, Alassane Ouattara et son équipe, s’occupent à administrer le pays de là où ils se trouvent. Chose pas aisée dans la mesure où des symboles de l’Etat sont aux mains de Laurent Gbagbo, proclamé président de la
République par le Conseil constitutionnel. Mais convaincus que ce dernier ‘’partira du pouvoir bientôt’’, Ado et ses hommes sont constamment au travail. Conseil de gouvernement quotidien, déclaration, audiences…sont autant d’activités que mènent Alassane Ouattara, Guillaume Soro et leurs ministres. ‘’Dans notre République du Golf hôtel, comme ils (Gbagbo et ses partisans, Ndlr) le disent, nous travaillons pour la Côte d’Ivoire. La preuve, nous sommes reconnus par le monde entier, nous nommons des Ambassadeurs, et c’est notre signature qui a droit de cité dans les Institutions financières’’, nous a laissé entendre un ministre à l’issue du message de nouvel an d’Alassane Ouattara. Dans le cadre de leur travail, des ministres ont transformé des chambres en cabinets où ils traitent des dossiers et reçoivent des visiteurs. A côté du gouvernement Ouattara, plusieurs personnalités politiques membres du
Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) notamment des Maires, des Députés, des présidents de conseils généraux, des cadres et des fonctionnaires, s’occupent comme elles peuvent. Toutes ces personnalités, se retrouvent quotidiennement dans le hall de l’hôtel pour débattre de l’évolution de l’actualité sociopolitique nationale et internationale. Souventes fois, on tient des réunions par corporation, pour réfléchir sur des questions précises en vue de faire des propositions au Gouvernement. Il en est de même pour les structures de jeunesse et de femmes. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le hall de l’hôtel ainsi que les salles de conférence, sont animés le jour. Sur le terrain de sport où sont encore dressés des chapiteaux, les nombreux partisans d’Alassane Ouattara, bloqués depuis plusieurs semaines à l’hôtel du Golf, ont fini par constituer une famille.

1.00.40.000fcfa/jour pour 300 personnes

Après les difficultés des premières heures, ils se sont adaptés à leur nouvelle vie. Certains font du sport, jouent aux jeux de dame, de cartes, quand d’autres, échangent autour d’un thé. De temps à autres, les uns et les autres font un tour dans le hall de l’hôtel, pour être au parfum des dernières informations, et des activités du Gouvernement Ouattara. ‘’Ici, on ne s’ennuie plus comme au début. Nous sommes devenus tous des amis. Nous sommes déterminés à rester aux côtés de notre président jusqu’à ce qu’il retrouve sa place au Palais présidentiel au Plateau’’, a indiqué B.K. qui n’a pas manqué de préciser qu’il a envie de revoir sa famille et ses amis de quartier. Comment tout ce monde évalué à environ 500 personnes, est nourri et logé à l’hôtel du Golf ? Aux dires d’un responsable politique que nous avons interrogé, le Gouvernement Ouattara, prend en charge les 300 jeunes qui sont à
l’hôtel du Golf. ‘’Nous déboursons par jour, pour le déjeuner et le dîner, 1.0040.000 Fcfa (un million quarante mille). C’est-à dire 520.000 Fcfa pour le déjeuner, et 520.000fcfa pour le dîner’’. Nous ne prenons pas en compte le petit déjeuner’’, nous a-t-il expliqué. Sur la provenance de la nourriture, une dame qui fait partie de l’équipe des cuisinières, a dit ceci : ‘’Lorsque les militaires (Fds, Ndlr) ont coupé la route, nous avions du mal à être ravitaillées en condiments, en poisson et en viande. Mais depuis quelques jours, nous avons tout ce que nous voulons. Je ne vous dirai pas par où les denrées passent pour arriver ici. Mais nous mangeons bien et à notre fin, grâce au président de la République (Alassane Ouattara, Ndlr)’’. En ce qui concerne l’hébergement, un cadre du Rhdp a souligné que la plupart des jeunes dorment sous les chapiteaux sur le terrain. Certains partagent des chambres avec
les personnes qui sont logées officiellement tandis que d’autres, dorment dans des salles prévues pour les conférences et autres manifestations. La nuit tombée, la grande partie de la population de ‘’la République du Golf’’, regagne son domicile de fortune. ‘’L’instruction a été donnée il y a quelques semaines par la sécurité’’, nous a précisé un proche de Ouattara. Pour ceux qui ont des sous, ils se retrouvent pendant un moment dans le hall où ils commandent à manger ou à boire dans le bar ouvert ou dans le restaurent. Quelques fois, Alassane Ouattara ou son épouse, descendent pour échanger avec eux. Ceux qui aiment ‘’s’amuser’’, se retrouvent dans la boîte de nuit de l’hôtel. Toute cette vie à l’hôtel du Golf, est rythmée par les commentaires de tout genre et par des rumeurs de dernière génération. La radio locale dénommée ‘’Radio Côte d’Ivoire pour le rassemblement’’, est très
écoutée et émet à Abidjan et dans quelques villes de l’intérieur. Les membres du Rhdp, des ministres, et des responsables d’organisations sont régulièrement invités sur cette radio pour commenter l’actualité. Au Golf hôtel, Qg d’Alassane Ouattara, on vit comme on peut…en entendant des jours meilleurs.

Réalisé par
BAMBA Idrissa
Source: Soir Info

Les commentaires sont fermés.