topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/02/2011

Crise Ivoirienne sur RFI lettre ouverte à Calixte Beyala

calix.jpgComme de nombreux auditeurs de la chaîne internationale RFI, j'ai écouté avec intérêt le débat des intellectuels par l'animateur de l'émission pour non seulement éclairer la lanterne des auditeurs par rapport à la situation ivoirienne, mais surtout recueillir leurs propositions de solutions de sortie à cette crise.

Je suis tout simplement une lettrée et ne me prétends pas intellectuelle. Je me réjouissais tellement de cette perspective d'éclairage que j'ai volontairement sursis à d'autres engagements pour ne rien rater de cette lucarne qui nous était offerte. Je dois avouer ma déception face à cette débauche de mauvaise foi et d'argumentations légères dont tu as fait montre, toi la seule voix de femme de l'émission. Et cette déception est à la hauteur de mon enthousiasme du départ de te savoir sur le plateau ce jour-là !

Nous avons été servis, rien que par des vociférations nulles, inutiles, dignes des « sorbonnards » d'Abidjan !

Comme je comprends et salue la mise au point du présentateur de l'émission lorsque toi, l'égérie parisienne de Gbagbo, à cours d'arguments convaincants, tu n'as eu que la ressource de décrier la composition du plateau et la gestion de l'émission !

Calixte, pourquoi tant de contrevérités criardes sur la tenue de l'élection présidentielle du 28 Novembre 2010 dans notre pays, la Côte d'Ivoire ? Calixte, crois-tu qu'en criant plus fort, avec un débit si rapide de paroles, tu rallieras tout le monde à ta cause ? En t'écoutant, 3 choses, me sont revenues :
1- Tu n'étais pas dans ton état normal ! Etais-tu sous l'effet d'une substance quelconque ?


2- La cause que tu essaies de défendre est, tu la sais indéfendable, mais contre l'Occident qui pourtant t'abrite douillettement, il sourde en toi une haine viscérale dont toi seule sait les causes!
3- Tu as décidé d'user sciemment de l'invective afin de noyer le débat, faire perdre du temps aux autres débatteurs qui pourtant avec calme et pondération ont fait passer leurs points de vue si constructifs.


S'agit-il de la Calixte BEYALA pour qui nous avions une certaine sympathie parce que nous nous disions au fond de nous-mêmes, voilà au moins une des nôtres, une sour d'Afrique émancipée qui a réussi à creuser son « trou » dans le monde occidental, le milieu parisien en l'occurrence.

A l'époque, nous avions pris fait et cause pour Elle, lorsqu'elle avait été accusée de plagiat après la sortie d'un de ses livres. Nous avions eu également un petit bobo au cour lorsque son aventure amoureuse avec un présentateur célèbre Français n'a pu aboutir au mariage !

Calixte, vois-tu, tu as beaucoup de chance. Toi, Camerounaise de naissance, tu vis en France, tu es une noire bon teint (au passage, félicitations pour les dernière retouches que tu as opérées sur ton visage), tu jouis, je crois de la nationalité de ce pays et de tous les privilèges qui en découlent comme le droit d'expression dont tu uses et abuses abondamment sans qu'aucun tueur à solde ou escadron de la mort ne t'attende devant chez toi ; comme cel a se passe couramment chez nous en Côte d'Ivoire avec Ton Ami Gbagbo.

Vois-tu Calixte, j'ai constaté le ton mesuré des autres participants. Le Professeur Yacouba KONATE vit ici avec nous sur les bords de la lagune hyper polluée. Il a énoncé des faits sans plus ! Sais-tu ce qui est arrivé à l'intrépide Venance KONAN qui a battu en brèches toutes tes arguties sur le peuple de Côte d'Ivoire, le Vrai, sur le Président que les Ivoiriens dans leur grande majorité (54 % et plus) se sont donné ! Sais-tu que des escadrons de la mort étaient à ses trousses quand il a dû choisir de sortir du pays ?

Calixte, sais-tu seulement de quoi tu parles à propos du déroulement des élections présidentielles dans les zones Centre et Nord ? Pourquoi ne t'es-tu pas élevée contre les résultats du 1er Tour tenu dans ces mêmes zones, avec les rebelles buveurs de sang, toujours en armes et c'est après coup, c'est-à-dire après la cuisante défaite de Ton Ami Gbagbo que tu racontes n'importe quoi (fadaises et inepties) ? L'intellectuelle que tu es n'est-elle pas choquée du coup de gomme de Yao N'DRE sur les suffrages de la moitié des citoyens du Centre et du Nord ?




Vois-tu Calixte, je viens de lire ce jour-même 23/01/11 dans la presse une lettre ouverte de Tiburce KOFFI, un autre ami de longue date de Gbagbo, lui aussi, désormais contraint à l'exil. La teneur de sa lettre révèle non seulement d'autres aspects de la personnalité de Ton Ami mais surtout des conseils utiles ; l'amitié dit-on se nourrit de vérité !

Vois-tu Calixte, Alpha BLONDY, un autre ami de Ton Ami a lui aussi donné des conseils ultimes, salvateurs qui lui sont de loin plus utiles que ton soutien en éculubrations puériles et vaines. Tu ne rends pas service à Ton Ami ! Alors pas du tout !

Calixte, que sais-tu de l'histoire du peuplement de la Côte d'Ivoire ? Es-tu sûre qu'il s'agit (dans le pays d'Houphouët BOIGNY) des problèmes d'un Nord musulman et d'un Sud chrétien et non pas d'une crise post-électorale parce que Ton Ami, le perdant des élections en refuse les résultats ; il se maintient par un coup d'état militaire qui ne dit pas son nom en s'accrochant à la forfaiture de Yao N'DRE Paul ? C'est tout !

Calixte, nous savons tous en Côte d'Ivoire que c'est Ton Ami Gbagbo qui t'a encouragée à te présenter contre A. DIOUF et qui a financé ta campagne à la Francophonie ; tu fais certainement partie des prébendiers de l'immense budget de souveraineté ; c'est donc le moment de marquer ta reconnaissance en lui retournant l'ascenseur mais enfin ...Est-ce pour cela tu t'ériges en spécialiste
de la Côte d'Ivoire pour débiter tant d'inepties ?

Calixte, tu es trop mal placée pour parler de l'échec des opérations ville-morte parce que la majorité se trouverait du côté de ton Ami Gbagbo et malgré les démonstrations de Venance KONAN, tu t'entêtais en criant, transformant ainsi par ta seule faute le plateau en marché ! Quelle honte ! Quelle bassesse !

Vois-tu Calixte, nous ivoiriens et par delà, nous africains et tous les autres citoyens du monde, c'est à la faveur de cette crise post-électorale à Abidjan que nous apprenons à connaître le vrai fonds, la substance même que dire, la moralité réelle de certains de nos intellectuels, de nos juristes, de nos politiciens et des acteurs de notre société civile ! Nous remercions Dieu le Tout Puissant. Le Dieu de Justice et de Vérité qui permet à toutes ces personnes de se révéler sous leur vrai jour !

Vois-tu Calixte, comment peut-on glisser si aisément de la proclamation d'un scrutin transparent, libre et démocratique qui confirme un score de 54,1 % - 45,9 % à des problèmes de souveraineté, de colonialisme, etc.?

Calixte, à t'écouter, à t'entendre, c'est l'Occident, l'Impérialisme, le Colonialisme qui sont à la base de tous nos malheurs ! Je souriais toujours et hochais la tête quand j'entendais cela de la bouche de nos refondateurs nantis ou non ! Mais de Toi, cela me donne envie de pleurer..

Calixte, que fais-tu là-bas, puisque les Occidentaux sont nos pires ennemis ?
Calixte, Pourquoi, tu ne retournes pas dans ton Cameroun originel pour montrer que tu peux bien te passer de ces impérialistes et de leur système ?
Calixte, pourquoi continues-tu de t'exprimer dans leur langue pour tes propres besoins et pour défendre Ton Ami Gbagbo ? Pourquoi, tu ne mettrais pas toute ta fougue, ton savoir à développer une langue que Toi, Gbagbo et Tous les Vôtres qui niez à la colonisation tout aspect /retombée positif sur Nous ex-colonisés ?

Calixte, à toutes fins utiles, le Président Paul KAGAME avait décidé de bannir le Français tant dans les relations internationales du Rwanda qu'en interne, il avait opté pour l'Anglais ; cela a amené son pays au bilinguisme. Pourquoi ne conseilles-tu pas à Ton Ami et Toi de ne vous exprimer qu'en Bété et/ou ta langue natale ? Pourquoi continuer à utiliser ce médium étranger, impérialiste, etc.

Calixte, j'évoque cela parce que je suis une ivoirienne, fière de l'être, en plus de trois autres langues nationales que je parle, je parle, lis, écris le Français et l'Anglais. Ceci grâce au travail du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne. Je suis et me sens fille de la Côte d'Ivoire, citoyenne du monde, INDEPENDANTE depuis le 7 Août 1960. Mon pays était l'Ami de Tout le Monde et l'Ennemi de Personne sous Houphouët BOIGNY. Je ne nourris aucun complexe vis-à-vis des autres. J'apprécie tous les bienfaits de cette interconnexion avec les autres peuples du monde !

Calixte, vois-tu, pendant les 10 ans de règne de Ton Ami, ce qu'est devenue la Côte d'Ivoire ! De quelle souveraineté parle L. GBAGBO quand il reconnaît avoir tout donné à la France : les 2 ports, le 3ème pont, des puits de pétrole, d'autres grands travaux etc.

Calixte, le courroux de ton Ami L. GBAGBO contre la France est tout simplement un lamentable dépit amoureux ; il ne se sent pas considéré comme Houphouët l'était par les plus hautes autorités françaises, et dans une moindre mesure Henri K. BEDIE. Il se sent mal aimé par la France, lui le WOODY de MAMA ! Sans plus, et ça, ça peut le tuer comme on le dit à Abidjan.

Calixte, n'est ce pas Ton Ami Gbagbo qui, au sortir de la seule et unique visite au palais de l'Elysée sous le Président Chirac ; et cela en dix ans de mandat, se disait « comblé » ? Gbagbo ne comprend pas pourquoi il n'est pas « A TU et A TOI » avec les dirigeants du monde et singulièrement ceux de la France ! C'est Tout !

Calixte, la Côte d'Ivoire, un pays naguère si essentiel et incontournable est devenu banal ; notre pays fait pitié malgré ses atouts sous les 10 ans de ton Ami. T'es-tu posé la question de savoir pourquoi Ton Ami voit des ennemis partout, prétend que tout le monde est contre lui ? Pourquoi en effet, de par ce vaste monde, les pays-amis de Ton Ami se comptent seulement sur les doigts d'une seule main ? Quel type de dirigeant est-il donc ?

Calixte, étais-tu en France, lorsque les responsables du Parti Socialiste ont arrêté tout commerce avec Ton Ami, le traitant/qualifiant d'infréquentable ?

Calixte, est ce parce que les rebelles du Nord auraient tué, volé, violé pillé et bu du sang humain (selon toi) et cela, dans le cadre de la guerre (ce que nous déplorons tous) que Ton Ami qui n'a pas gagné les élections fait tuer tout manifestant s'opposant à sa forfaiture, à son hold-up électoral et tu nargues ceux des ivoiriens tétanisés par ce qui leur arrive, restent cloîtrés chez eux en attendant la délivrance par Dieu par Dieu.

Calixte, qu'est ce que ta conscience d'intellectuelle de haut vol te renvoie lorsqu'un candidat à une élection conçoit et applique le fameux « on gagne ou on gagne » ? ou avec beaucoup de morgues : « j'y suis, j'y reste. »

Reçois mes salutations fraternelles, chère sour, je peux comprendre ton dilemme (choisir entre Ton Ami et la grande majorité silencieuse des ivoiriens). Pour ne pas tomber complètement dans l'estime de bon nombre de tes sours du continent qui par sympathie et pour t'encourager avaient acheté et lu ton livre intitulé, « Et pourtant, il m'avait promis le ciel. », Tais-toi, je t'en prie.si tu es incapable de dire à Ton Ami qu'il faut savoir quitter la table lorsque l'amour est desservi..

Utilise plutôt ta voix pour le commentaire de tes écrits. Laisses-nous mourir en paix sous les puanteurs de la lagune, des ordures ménagères, des déchets toxiques, des balles assassines des miliciens et autres mercenaires ; les hauts faits de Ton Ami.

Edwige YAO
Ivoirienne lambda

Commentaires

hummm!!!!! tu dis beaucoup de choses mais si GBAGBO a des escadrons de la mort comment se fait il que se sont ses partisans qui sont refugiés dans des églises pour fuir les exations des assassins de ouattara.si tu es en COTE D'IVOIRE alors va voir à DIVO;LAKOTA;DUOKOUE;ABENGOUROU...etc.de plus tu t'attaques à une AFRICAINE qui fait la fierté de L'IVOIRIEN que je suis; de passage tu attaques aussi les jeunes Ivoiriens et Africains qui ont décidés de défendre la dignité et la souveraineté de leur continent.pour ta gouverne;le président de la commission chargée d'enqueter sur les crimes de Tandjan au NIGER est un sorbonnard alors fait comme les hommes intelligents c'est à dire t'informer quand tu ne sais pas avant de te prononncer.à bientot!!!!!!!

Écrit par : ivoirien fier | 03/02/2011

Les commentaires sont fermés.