topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26/11/2011

Les Candidats indépendants répondent au Sg du Rdr : ‘’Le plus grand voyou du RDR, c’est Amadou Soumahoro’’

Publié le vendredi 25 novembre 2011 | L'intelligent d'Abidjan

mamadou-soum.png

Abou Fané, candidat indépendant à Adjamé : ‘’Le plus grand voyou du RDR, c’est Amadou Soumahoro’’
Abou Fané et Adama Bakayoko sont candidats indépendants dans la commune d’Adjamé. Issus du Rassemblement des républicains (Rdr), ils ont animé le jeudi 24 novembre 2011, une conférence de presse à leur QG dans ladite commune pour donner les raisons qui motivent leur volonté de briguer la législature. Ils ont profité de l’occasion pour répondre au secrétaire général par intérim qui les a taxés de voyous.


Lors d’un meeting à Marcory le mercredi 23 novembre, Amadou Soumahoro a invité les militants du Rdr à huer les candidats indépendants issus de ce parti. Profitant de la conférence qu’ils ont donnée, à leur QG, Abou Fané et Bakayoko Adama, respectivement tête de liste et titulaire de la liste ‘‘ Alternative nouvelle génération’’ ont renvoyé l’ascenseur au premier responsable de leur parti. «Le plus grand voyou au Rdr, c’est Amadou Soumahoro. Sous Gbagbo il a commis la gabegie au ministère du commerce. Il a détruit ce ministère. Amadou Soumahoro sera nont seulement hué à Séguéla, mais il sera également humilié. D’ailleurs, il ne peut pas aller là-bas. Il y a un candidat indépendant issu du Rdr dans son fief qui s’appelle Diomandé Mamadou qu’il craint. C’est un irresponsable. Nous ne sommes pas des voyous. Nous savons où nous allons. Amadou Soumahoro est un épiphénomène. J’aimerais avoir un débat avec lui», a martelé Abou Fané par ailleurs 5ème adjoint au maire d’Adjamé, remonté contre l’ex-ministre du commerce. Poursuivant, il a révélé que l’ex vice-président de la Cei ne pense qu’à son intérêt personnel. Car «lorsqu’en 2002, le président nous a demandé de ne pas entrer au gouvernement, Amadou Soumahoro a dit que Ouattara reste au ‘’frais’’ à Paris et nous demande de ne pas entrer au gouvernement. C’est un irresponsable qui se comporte de la sorte. Et lorsque le président formait le gouvernement actuel, Amadou Soumahoro lui a demandé de le nommer comme ministre. Le président a refusé et lui a proposé un poste de conseiller spécial avec rang de ministre. Il me fait pitié». Par ailleurs, la tête de liste d’Alternative nouvelle génération a indiqué qu’il s’agira pour lui de lutter contre l’injustice. Il a fait observer qu’il était candidat aux législatives en 2000 et avait remporté les primaires à Adjamé. Cependant, il s’était retiré au profit de Bamba Moriferé, conformément aux vœux du président Alassane Ouattara. Abou Fané dit avoir beaucoup apporté au Rdr. A l’en croire, il a passé 10 ans en exil parce que recherché par le pouvoir d’alors à cause de son militantisme au Rdr. Aussi a-t-il contribué financièrement à l’émergence de cette formation politique en octroyant depuis la Suisse, un million de Fcfa aux militants d’Adjamé. En tout état de cause, Abou Fané et Adama Bakayoko entendent remporter les élections pour donner la majorité parlementaire au président de la République afin de lui faciliter la mise en œuvre de son programme de gouvernement. «Il y aura une campagne civilisée. Nous n’allons pas parler de nos adversaires», a-t-il conclu.
Touré Abdoulaye
----
Mme Dogui Marie-Noëlle, candidate suppléante indépendante à Guéyo-Dabouyo : ‘’Amadou Soumahoro doit nous présenter des excuses publiques’’
Mme Dogui Marie-Noëlle, suppléante de la candidate indépendante pour la circonscription électorale n° 148 (Guéyo-Dabouyo) Wacoubo Gogoua Cathérine, n’est pas du tout contente des propos tenus par M. Amadou Soumahoro le mercredi 23 novembre 2011 à Marcory à l’endroit des candidats indépendants tous taxés de voyous et de voleurs. Elle a tenu à le signifier hier dans nos locaux après avoir lu notre compte-rendu.

«C’est une généralité qui insulte l’ensemble des candidats indépendants. C’est anti-démocratique et injuste. Je lui demande de mesurer ses propos. S’il a des griefs contre un candidat indépendant, qu’il le nomme au lieu d’insulter tous les indépendants. Ses propos me brûlent le cœur. Nous sommes certes en précampagne, mais tous les moyens ne sont pas bons. Il doit faire des excuses publiques aux candidats indépendants car ses propos sont insultants», a tenu à le rectifier hier dans nos locaux, Mme Dogui Marie-Noëlle, très courroucée. La suppléante de Mme Wacoubo Gogoua Catherine à Guéyo-Dabouyo répliquait ainsi aux déclarations du secrétaire général par intérim du RDR, Amadou Soumahoro tenues le mercredi 23 novembre 2011 devant les militants RHDP de Marcory. Le porte-parole du président du Rassemblement des Républicains, Alassane Ouattara, a livré à la vindicte populaire, les candidats indépendants en ces termes : «…Si un indépendant vient vers vous, chassez-le, huez-le, traitez-le de voleur. C’est un voyou…» Des propos jugés irresponsables, insultants et anti-démocratiques par Mme Dogui Marie-Noëlle. Qui a tenu à préciser que Mme Wacoubo Gogoua Catherine dont elle est la suppléante, a un état de service qui n’est pas à négliger. Elle fut député-maire de Guéyo (PDCI) de 1995 à 2000. L’électrification de Guéyo porte son empreinte. Tout comme la construction du château d’eau de la ville. Autrefois, rappelle t-elle, le pont qui relie Gueyo à Lakota était en bois. C’est Mme Wacoubo Gogoua Catherine qui l’a remplacé par une infrastructure moderne en béton. L’hydraulique villageoise, les lits de la maternité, l’ambulance, les médicaments offerts par la Pharmacie sans frontières sont à mettre à son actif avant la chute du président Bédié le 24 décembre 1999. En outre, elle a laissé une somme de 35 millions de nos francs dans les caisses de la mairie. C’est un bilan hors norme, a-t-elle fait remarquer. Avant de conclure qu’elle n’est pas une voyou. Ancienne athlète, elle est titulaire d’un DEA en Droit des affaires et est chef d’entreprise parce que gérante d’une société immobilière basée en France.
Maxime Wangué
Source: L'intelligent d'Abidjan

Les commentaires sont fermés.