topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26/11/2011

Les Candidats indépendants répondent au Sg du Rdr : ‘’Le plus grand voyou du RDR, c’est Amadou Soumahoro’’

Publié le vendredi 25 novembre 2011 | L'intelligent d'Abidjan

mamadou-soum.png

Abou Fané, candidat indépendant à Adjamé : ‘’Le plus grand voyou du RDR, c’est Amadou Soumahoro’’
Abou Fané et Adama Bakayoko sont candidats indépendants dans la commune d’Adjamé. Issus du Rassemblement des républicains (Rdr), ils ont animé le jeudi 24 novembre 2011, une conférence de presse à leur QG dans ladite commune pour donner les raisons qui motivent leur volonté de briguer la législature. Ils ont profité de l’occasion pour répondre au secrétaire général par intérim qui les a taxés de voyous.

Lire la suite

10/11/2011

César Etou, président du jury permanent Ebony 2010 : “Pour être Ebony, il faut avoir la meilleure note”

Publié le jeudi 10 novembre 2011 | Nord-Sud
Quel bilan faites-vous de la cérémonie de cette année?

Je suis soulagé d’avoir conduit ce jury qui a eu pour rôle de noter les journalistes mais aussi du fait que cette manifestation a eu lieu. N’oublions pas que cette soirée avait été prévue pour novembre 2010. Donc, nous traînions avec les épreuves. Je suis heureux pour les vainqueurs.

Le Super Ebony est revenu à Irène Bath. Qu’est-ce qui a fait la différence, selon vous?

Les journalistes doivent retenir que pour gagner le Super Ebony, il faut beaucoup travailler. Produire des articles en quantité dans les grands genres. Ils doivent aussi produire des articles de qualité. Le candidat qui a su réunir ces deux critères, c’est Irène Bath.

Lire la suite

Ebony 2010 : Des journalistes grognent

Publié le jeudi 10 novembre 2011 | Nord-Sud

Quelques jours après la distinction du meilleur journaliste ivoirien, des voix s’élèvent pour, non pas contester la lauréate, mais, dénoncer un certain nombre de choses, qui auraient ou pourraient donner toute sa crédibilité à ce prix.
« Comment le jury justifie-t-il l’octroi du super Ebony 2010 alors qu’il n’y a eu ni Ebony télé, ni Ebony radio cette année ? Quelle compétition y a-t-il eu au niveau des Ebony ? Cela obéit à quelle logique raisonnable ? ». Ces interrogations d’Alexandre Ilboudo,

Lire la suite

12:52 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : unjci

09/11/2011

« Le Prix Ebony est encore entouré de beaucoup de préjugés»



Rue3.jpg
Intervew de Alexandre Lebel Ilboudo Chef du Service des grandes enquêtes au quotidien Le Patriote, Alexandre Lebel Ilboudo a figuré parmi le trio nominé en presse écrite dans la course à l’Ebony. Le Jury l’a déclaré 3é lors de la 13é édition de la soirée des communicateurs. Informateur.net l’a sollicité pour un entretien critique de l’évènement.

Quelle est votre réaction après les résultats du jury du concours Ebony qui vous a proclamé 3é meilleur journaliste de l’année 2010 ?

Je voudrais dire un sincère bravo au président de l’Unjci, Mam Camara, et à son équipe pour avoir pu organiser cette soirée parce que ce n’était pas évident, cinq mois après la crise que nous avons connue. Ce sont des partenaires qu’il fallait mobiliser et de gros moyens. Ce n’était pas gagné d’avance pour Mam.suite sur Rue225 Blog

19:58 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : unjci, ebony

19/09/2011

RFI décentralise ses émissions à Abidjan du 04 au 07 octobre

Club_RFI.jpg
Selon l'Agence Ivoirien de Presse(AIP) la Radio France Internationale (RFI) va investir du 04 au 07 octobre, le palais de la culture d’Abidjan, d’où elle diffusera ses principales émissions, "en contact direct" avec ses auditeurs, a annoncé lundi à Abidjan la directrice de communication de ce média, Françoise Hollman.

Lire la suite

09:36 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rfi

02/09/2011

Hamed Bakayoko et les FRCI dans l’affaire des 3 Français enlevés

francen.jpg

Avec France-Soir
L’affaire, révélée par France-Soir, des trois anciens officiers français arrêtés à Abidjan en dehors de tout cadre légal par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) continue de créer la polémique. Plus de dix jours après leur « arrestation » une importante somme saisie illégalement n’a toujours pas été restituée. Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur, semble vouloir protéger les FRCI sous la responsabilité du commandant Wattao alors que les ONG s’alarment de la poursuite d’exactions en Côte d’Ivoire.

Le calme a du mal à revenir à Abidjan malgré les efforts politiques du président Alassane Ouattara et les déclarations rassurantes de son ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko. Raser la célèbre rue Princesse, connue pour sa fête, sa musique et sa débauche ne suffit pas à marquer le changement d’ère. La colère de nombre d’ivoiriens augmente face aux abus récurrents des Forces républicaines de Côte d’Ivoire tandis que plusieurs ONG comme Amnesty International et Human Rights Watch dénoncent la poursuite d’exactions. Une affaire embarrasse actuellement le pouvoir à Abidjan : trois ex-officiers français déclarent avoir été « enlevés », « séquestrés » et « volés » samedi 20 août par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), comme l’a révélé France-Soir dans la nuit du samedi 20 août au dimanche 21 août.

Lire la suite

17:23 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frci