topblog Ivoire blogs

21/06/2011

Décriptage de l'infos: Soro prépare déjà l`après-Primature,Son plan secret et ses hommes


rue225.JPG


-- Selon le quotidien ivoirien L'Inter de ce mardi 21 juin 2011 Guillaume Soro n`entend pas se retirer de la scène politique ivoirienne après avoir quitté la Primature. ........suite sur Rue225 Blog


-- Selon La Lettre du Continent du 17 juin dernier, le secrétaire général des Forces nouvelles ambitionne de donner forme à son projet de création d`un parti politique d`ici aux prochaines législatives........suite sur Rue225 Blog



20/06/2011

Cheikh Hamidou Kane: « Je suis énormément déçu par Laurent Gbagbo »

Auteur de «L’aventure ambigüe», l’écrivain et ancien ministre sénégalais analyse pour SlateAfrique la politique africaine et la situation en Côte d’Ivoire. Cheikh Hamidou Kane, 83 ans, n’est pas vraiment à la retraite. Cet écrivain, occupé depuis plusieurs années à la rédaction de ses mémoires, a participé du 11 au 13 juin 2011 au festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo (France).

Lire la suite

18/06/2011

Côte d'Ivoire: Les tortionnaires du Palais ont souillé la République

809911640_2.jpgDeux morts confirmées, sur les quatre personnes enlevées le 4 avril au Novotel du Plateau, à Abidjan, et dont onze de nos confrères, dans un hommage publié cette semaine, disent qu’ils leur ont sauvé la vie.Ils voulaient, nous dit-on, des journalistes, de préférence de la presse française. N’ayant pu obtenir qu’on les leur livre, ils sont repartis avec quatre otages. Nous savons, depuis ce vendredi 10 juin, qu’en plus de Stéphane Franz di Rippel, directeur du Novotel d’Abidjan,

les éléments de la garde de Laurent Gbagbo ont également torturé puis exécuté Yves Lambelin, président du Groupe Sifca. Et, peut-être aussi, le Béninois Raoul Adeosi et le Malaisien Chelliah Pandian, tous deux cadres de Sifca, enlevés en même temps que leur patron.

Lire la suite

17/05/2011

Alassane Ouattara au Burkina Faso: Voici le communiqué final qui a sanctionné la visite

Publié le mardi 17 mai 2011 | Le Patriote
ADO_visite_BF_1516mai11 (25).JPG
1. A l’invitation de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso, Son Excellence Docteur Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, a effectué une visite d’amitié et de travail, le 16 mai 2011, au Burkina Faso.

2. Cette visite, qui vise à raffermir les liens séculaires d’amitié, de fraternité, de solidarité et de coopération qui existent entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, illustre la volonté des deux chefs d’Etat d’œuvrer davantage au renforcement de ces relations privilégiées.

3. Les deux chefs d’Etat étaient accompagnés, chacun, d’une importante délégation.

4. Son Excellence Docteur Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et sa délégation ont été accueillis à l’Aéroport International de Ouagadougou par Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso.

Lire la suite

Tout le monde le sait. Le pouvoir rend aveugle.

Article publié dans le quotidien ivoirien L’Intelligent d’Abidjan du 14-05-2011
Ado_magistrats.jpg
Tout le monde le sait. Le pouvoir rend aveugle. Il rend même sourd. Le pouvoir transforme, change, rend méconnaissable. Il ne s’agit pas seulement du pouvoir politique, mais de tous les pouvoirs. Un artiste, un journaliste, un ingénieur, un médecin se métamorphosent dès qu’ils obtiennent un pouvoir quelconque. Comment ne pas tomber dans l’ivresse face aux louanges, aux applaudissements ? Etre connu et reconnu vous englobe dans des nuages dérobant vos pieds du sol et vous fait monter vers les nuages. Vous perdez le sens des réalités. Alassane est un homme poli, respectueux, sage, disposé à écouter les plus grands tout comme les plus petits. Va-t-il changer au contact du pouvoir suprême ? Alassane est un homme ponctuel. Quand il se propose de vous recevoir à dix heures, c’est à dix heures et non pas dix minutes après ou même des heures plus tard, a fortiori reporter le rendez-vous aux calendes grecques.

Lire la suite

14/05/2011

LA REPUBLIQUE DES REPUBLIQUES

VINCENT TOHBI
imageci.jpg


Au commencement, était la République. Et la République était République de Côte d’Ivoire. On y faisait ripaille. L’herbe verte poussait partout. Les chercheurs d’or accouraient et les Rois Mages vantaient les mérites de ce pays aux quatre coins du monde. Il y avait gîte et couvert pour tous. Les voisins étaient libres de participer au festin et d’y rester définitivement. Le lait coulait à flots car les vaches ne tarissaient pas. Tout n’était qu’inconscience, insouciance, bonheur et volupté. Dieu vit que c’était bon. Il y eut un matin mais il y eut un soir. Ce fut le premier jour.


Lire la suite