topblog Ivoire blogs

13/01/2011

Côte d`Ivoire: Situation toujours bloquée récapitulatif des évènements

Côte d`Ivoire: Situation toujours bloquée récapitulatif des évènements depuis le 2e tour de la présidentielle
Voici les dates-clés de la crise en Côte d`Ivoire depuis les élections du 28 novembre, alors qu`une nouvelle mission africaine tente d`obtenir le départ de Laurent Gbagbo de la présidence.

gbagbo_ado.jpg

NOVEMBRE 2010
- 28: Second tour de la présidentielle entre Laurent Gbagbo, président
sortant, et son rival Alassane Ouattara, dans un climat de tension: trois
morts. Les deux camps s`accusent d`avoir empêché les électeurs de voter dans
certaines régions.

DECEMBRE
- 2: La Commission électorale indépendante (CEI) annonce la victoire de M.
Ouattara (54,1%), résultat rejeté par le Conseil constitutionnel acquis à M.
Gbagbo.

- 3: Gbagbo est proclamé vainqueur (51,45%) par le Conseil constitutionnel.
L`ONU, l`UE, Washington, Paris et Londres reconnaissent la victoire de M.
Ouattara.

Lire la suite

04/01/2011

Venance Konan (Ecrivain) à Gbgbao

Rue225 blog:Venance Konan (Ecrivain) à Gbgbao – « Tu as piétiné tous les accords que tu as signés »

rue.JPG

La nuit va tomber, Laurent Koudou Gbagbo. Elle sera longue. Très longue, Laurent Koudou. Car c’est la nuit de ton rendez-vous avec ton destin, Laurent. T’es-tu arraché les paupières ? As-tu fait comme Sakouato, l’oiseau mythique de chez toi qui, chargé de prévenir le village des dangers, s’était arraché les paupières pour ne pas se laisser surprendre par le sommeil ?Lire la suite sur Rue225 blog

Situation toujours bloquée en Côte d`Ivoire
Laurent Gbagbo ou l’échec des intellectuels africains

03/01/2011

Situation toujours bloquée en Côte d`Ivoire

Rue225 blog:Situation toujours bloquée en Côte d`Ivoire

rue.JPG

Pour l'heure, les partisans de Laurent Gbagbo ne s'étaient pas montrés aux abords du Golf Hôtel, dont des casques bleus bangladais gardaient l'entrée. Charles Blé Goudé, chef des "Jeunes Patriotes", la milice pro-Gbagbo, avait menacé d'attaquer le Golf, donnant jusqu'au 1er janvier au camp Ouattara pour "faire ses bagages" et quitter l'hôtel.

Lire la suite sur Rue225 blog
Laurent Gbagbo ou l’échec des intellectuels africains



25/12/2010

La Cedeao menace d'utiliser la "force légitime" contre Gbagbo

lgv.jpg

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a redemandé à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir en Côte d’Ivoire, et a menacé d’utiliser « la force légitime, pour réaliser les aspirations du peuple ivoirien ».

La Cedeao change de ton. Pour la première fois depuis le début de la crise, une organisation internationale menace d’employer la force pour déloger le président sortant Laurent Gbagbo du pouvoir.

Onze chefs d’État de la sous-région avaient fait vendredi le déplacement au Nigéria, qui exerce la présidence de l’organisation, pour traiter du cas ivoirien. La Gambie (proche de Laurent Gbagbo), la Guinée (dont le président nouvellement élu réfléchi à la composition de son premier gouvernement) et le Mali étaient représentés par leur ministre des Affaires étrangères.

Les 14 États ont exigé une nouvelle fois le départ de Laurent Gbagbo dans un communiqué et ont annoncé l’envoi d’émissaires dans le pays. Mais la véritable victoire du camp Ouattara réside dans l'emploi de menaces d'une intervention armée, si le président sortant n'obtempère pas : « En cas de rejet de cette demande non négociable, la Communauté n'aura d'autre choix que de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris l'usage de la force légitime, pour réaliser les aspirations du peuple ivoirien » a prévenu l’organisation.

Premier discours de Ouattara

Quand aux responsables du nombre « excessivement élevé de pertes en vies humaines », (173 morts du 16 au 21 décembre d’après l’ONU) la Cedeao assure qu’ils « feront l'objet de poursuites devant les tribunaux internationaux pour ces violations des droit humains ».

Alassane Ouattara a quand à lui pris la parole pour la première fois depuis le début de la crise. « De graves violations des droits de l'Homme sont constatées partout », s'est-il alarmé, lors d'un discours de Noël prononcé depuis l'hôtel du Golf à Abidjan, où il est toujours soumis à un blocus de la part du camp Gbagbo.

La décision de la BCEAO « illégale »

« En tant que chef suprême des armées, je demande aux Forces de défense et de sécurité (FDS, loyales à Gbagbo) d'assurer leur mission républicaine de protection des populations contre les miliciens et mercenaires étrangers qui font couler le sang des Ivoiriens » a-t-il lancé.

Enfin, le gouvernement Gbagbo, plus isolé que jamais, a pour sa part jugé « illégale » la décision de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) de donner le contrôle des comptes ivoiriens à Alassane Ouattara. Le temps travaille-t-il désormais contre Gbagbo ?

Source:( Jeune Afrique Avec AFP)

09/12/2010

Gbagbo et Ouattara organisent chacun leur administration

montage.jpgEn Côte d'Ivoire, au lendemain de sa formation, le gouvernement de Laurent Gbagbo et son Premier ministre Gilbert-Marie Aké N’gbo s’est installé mercredi 8 décembre 2010. Et les cérémonies de remerciements ont commencé au palais présidentiel d’Abidjan. En face, dans le camp Ouattara, on veut au plus vite se donner des moyens d'action : «d'ici la fin de la semaine», Guillaume Soro, Premier ministre d'Alassane Ouattara, espère commencer à prendre le contrôle des régies financières, Trésor, douanes ou impôts.