topblog Ivoire blogs

19/01/2013

Mon nouveau blog thématique sur le web

blog, blogueur, autour du web, aboukam, cote d'ivoire, web, Afrique, ntic, internet


Développeur web (Freelance), dans la vie et blogueur pendant mes temps libre, véritable passionné des technologies web et j’aime faire de la veille techno (NTIC) et partager les petites astuces qui facilitent l’utilisation du web et de ce qui tourne autour. C’est pourquoi j’ai créé ce nouveau blog thématique, Aboukam le blog autour du web à coté de mon activité. (www.aboukam.net)

Donc c’est aussi pour moi un nouveau challenge, en tant que blogueur dans mon domaine de compétences, ou j’ai forcement un certain nombre d’expertise que beaucoup d’internaute ici au pays ou en Afrique et ailleurs ne l’ont pas forcement et que j’aimerai partager.

Et comme l’exige le principe du web 2.0 c’est à vous de faire les commentaires, suggestionnes et questions.

www.aboukam.net

Merci d’avance!

par ABOU KAMAGATE

11/12/2012

Donnons une chance à la paix en Côte d’ivoire !!!

paixx2.jpg

Ici au pays des éléphants tout le monde parle de paix et de réconciliation Mais beaucoup pense que cela est une affaire du gouvernement ou d’une quelconque commission. Alors que la paix c’est une affaire de tous. Comme on nous le dit chaque jour dans les discours et les medias que le père fondateur du pays avais dit en son temps ceci « La Paix n’est pas un mot mais un comportement » Aujourd’hui après 10 ans de crise tous le monde aspire à la Paix et à la réconciliation. Tous simplement parce que qu’on le veut ou pas ça y va dans l’intérêt commun de tous et celui de notre pays. Alors pour quoi ne pas pardonner pour donner une chance à la paix.

On peut dire Dieu merci car de temps en temps ont entend parler de réconciliation et de paix au pays, ça c’est déjà bon. Mais cela ne suffit pas il reste maintenant à adopter des actes, mais des actes forts et sincères allant dans le sens de la réconciliation et la Paix durable.

La distraction est donc terminé et aujourd’hui la vraie question c’est quoi ? C’est de savoir qu’est ce qu’on fait concrètement pour que la réconciliation et la paix soit une réalité au pays. Chacune ou chacun de nous doit se posé des questions est ce que j’ai fait ce que je dois faire pour que la paix soit une réalité. Encore si j’ai fait ce que je dois faire est ce que j’ai bien fait ? C’est ça qui est la vérité avant d’aller dire à l’autre ce qu’il na pas fait ou bien fait pour la paix.

En ce qui concerne les vainqueurs et les vaincus de l’Histoire, de cette histoire de 10 ans de crise politico-militaires. On est tous en Côte d’Ivoire et on sait tous aussi ce qui c’est passé chacun à sa raison. Pour quoi ne pas laisser l’histoire juger, comme quoi le temps lui-même est un autre nom de Dieu. Quand on sait aussi qu’il n’y a de récompense du bien que pour le bien (…). Voila pour quoi les Hommes religieux nous enseignent que chaque jours quand on prit il faut prier pour tous le monde même pour son ennemi.

Lire la suite

24/11/2012

Visite d’Etat du Président Ouattara dans le Zanzan?

zanzan-visite_dc3a9tat_ado.jpg

Pour moi quand on parle de visite d’Etat dans une région ici au pays. C’est de façon global une visite officielle qu’effectue le chef d’état avec son équipe gouvernementale dans une région du pays. Elle a pour principal objectif d’être plus proche des populations pour échanger avec elle. Afin de mieux s’imprégner des problèmes de la région en question. Pour y envoyer des solutions de développement approprier, et comme cette fois-ci c’est adosolutions on expert avoir des solutions à tous les problèmes de la région d’ici la fin de son mandat. On peut dit Dieu merci dans le Zanzan parce que la Paix ici c’est notre deuxième religion. Donc l’objectif ici ce n’est rien d’autre que le développement. Sans plus tarder permettez-moi de soumettre les problèmes de la région du Zanzan (Gontougo) avec un regard citoyen (citoyen lambda) en même temps fils natif de la région.

Comme dans la plupart des régions du pays la région du Zanzan est confrontée à de nombreux problèmes de développement. Ces problèmes de développement ne sont rien d’autre que la pauvreté qui gagne du terrain, l’éducation qui ne marche pas comme ailleurs, la santé publique qui n’est pas accessible, le réseau routier en très mauvaise état, en plus l’accès a l’eau potable et à l’électricité est encore une priorité pour les populations.

-Il faut signaler que la région du Zanzan est l’une des régions les plus pauvres du pays. Le taux de pauvreté est très élever et il arrive souvent quand on parcourt cette région on a souvent l’impression que ce n’est pas une partie de la Côte d’Ivoire. Le problème c’est l’agriculture qui est toujours traditionnelle, qui ne produit assez et quand elle produit c’est les hommes d’affaire qui en bénéficie. C’est le cas des produits vivriers (igname, manioc, maïs…) mais aussi de produit industriel comme les noix de cajou qui est considéré comme le future café-cacao de la région.

-Le problème c’est aussi l’éducation qui ne marche pas comme ailleurs dans le reste du pays. C’est la région qui enregistre l’un des taux de scolarisation les plus faible du pays surtout celle de la jeune fille. Et évidement le taux d’analphabétisme le plus élever.

Le problème c’est encore l’accès à la santé pour tous qui ne fonctionne pas. Parce que les infrastructures de santé public il n’y en n’a pas assez et même s’il y a n’a elle ne fonctionne pas. Pour la petite histoire chez moi au village il y a une maternité public construit par l’état et prêt à fonctionné, même le domicile de la sage femme est prêt. Seulement l’Etat n’a pas encore affecté de sage femme et cela dure depuis 13 ans. Et c’est une réalité qui se vit dans toute la région. LIRE LA SUITE

Lire la suite

29/10/2012

Le Black Market un centre commercial pas comme les autres

dsc00483.jpgSitué dans la commune d’Adjamé, derrière l’immeuble Mirador Juste à coté de la grande gare routière d’Adjamé. Pour ceux qui ne le savent pas le Black Market est avant tous un centre commercial. Mais un centre commercial qui abrite en son saint l’un des plus grand marché noir ou régnais une grande insécurité, qui aujourd’hui a fortement diminuer avec l’avènement des FRCI. Comme pour vous dire que le back market dont tout le monde parle ici à Abidjan a plusieurs visages.

Lire la suite

19/10/2012

Le déguerpissement un risque pour le gouvernement

dsc07478.jpg


Comme vous certainement la semaine passé j’étais de passage à Adjamé Renault, en direction du Back Maret. J’ai puis constaté la colère des commerçants contre l’application des mesures impopulaire du gouvernement au sain des populations. Cette mesure n’est rien d’autre que le déguerpissement des petits commerçants qui se débrouillent au bord de la route, comme on le dit ici. Comme vous pouvez voir sur les images, les bulldozers du ministère de la salubrité public sont passés par-là et ont tous cassé sur tous ce qui devait l’être sur leurs passages.

Lire la suite

07/09/2012

Au village sans internet, voila comment j’ai fait? (1)

bandakagniso11.jpg

Ce moi de Ramadan j’étais dans mon village (Bandakagni – Sokoura),, situé au nord est du pays dans le fin font du Zanzan l’actuel Gontougo. En plus loin de la plus par des grandes villes de la région comme Bondoukou et Tanda. Mais un village ou on trouve tous en faite tous ce que moi j’ai besoin quand j’étais à Abidjan, sauf qu’il n’y a pas de connexion internet quelque part. Pour moi c’étais un véritable problème, moi qui étais habitué à internet depuis ces cinq dernières années.

Lire la suite