topblog Ivoire blogs

02/09/2011

Hamed Bakayoko et les FRCI dans l’affaire des 3 Français enlevés

francen.jpg

Avec France-Soir
L’affaire, révélée par France-Soir, des trois anciens officiers français arrêtés à Abidjan en dehors de tout cadre légal par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) continue de créer la polémique. Plus de dix jours après leur « arrestation » une importante somme saisie illégalement n’a toujours pas été restituée. Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur, semble vouloir protéger les FRCI sous la responsabilité du commandant Wattao alors que les ONG s’alarment de la poursuite d’exactions en Côte d’Ivoire.

Le calme a du mal à revenir à Abidjan malgré les efforts politiques du président Alassane Ouattara et les déclarations rassurantes de son ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko. Raser la célèbre rue Princesse, connue pour sa fête, sa musique et sa débauche ne suffit pas à marquer le changement d’ère. La colère de nombre d’ivoiriens augmente face aux abus récurrents des Forces républicaines de Côte d’Ivoire tandis que plusieurs ONG comme Amnesty International et Human Rights Watch dénoncent la poursuite d’exactions. Une affaire embarrasse actuellement le pouvoir à Abidjan : trois ex-officiers français déclarent avoir été « enlevés », « séquestrés » et « volés » samedi 20 août par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), comme l’a révélé France-Soir dans la nuit du samedi 20 août au dimanche 21 août.

Lire la suite

17:23 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frci