topblog Ivoire blogs

28/01/2012

CAN 2012 : la Côte d’Ivoire bat le Burkina et se qualifie mais pas avec la manière

can2012_i.jpg
L'attaquant ivoirien Gervinho (en orange) face au Burkina Faso le 26 janvier 2012. © AFP
La Côte d’Ivoire a obtenu son billet pour les quarts de finale de la CAN-2012 en battant le Burkina Faso (2-0) alors que la 2e place qualificative du groupe se jouera entre l’Angola et le Soudan, qui ont fait (2-2), à Malabo

Une foie de plus les Elephants n’ont gagné le matche avec la manière ce qui ne rassure pas encore les supporteurs du foot ivoirien

Lire la suite

05/01/2012

CAN 2012: voila la liste des 25 Elephants

Football_Cote_d__ivoire.jpg

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce jeudi au siège de la Fédération Ivoirienne de Football, le sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, Zahoui François, a dévoilé une liste des 25 joueurs présélectionnés pour prendre part au stage de préparation de la CAN à Abu Dhabi.
Liste des joueurs convoqués

GARDIENS DE BUT
1-BARRY BOUBACAR (KSC LOKEREN OV)
2-GNANHOUAN GERARD (US AVRANCHES)
3-YEBOAH DANIEL TECHI (Dijon FOOTBALL D’OR)
4- KONE IBRAHIM (UNION SPORTIVE DE BOULOGNE

DEFENSEURS
5-ZOKORA DIDIER (TRABZONSPOR Külübü)
6-BOKA ARTHUR (VFB STUTGART)
7-TIENE SIAKA (P S G)
8-TOURE KOLO ABIB ( MANCHESTER CITY)
9-EBOUE EMMANUEL (GALA TASARAY SK)
10-BAMBA SOULEMAN (LEICESTER)
11-LOLO IGOR ALEXANDRE (FC KUBAN)
12-ANGOUA BROU BENJAMIN (VALENCIENNES)

Lire la suite

15:53 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : can2012, sport, foot

12/07/2010

Mondial 2010 : Paul le poulpe est lui aussi champion du monde !

L'Espagne, sacrée hier championne du monde, n'est pas la seule gagnante. Paul le poulpe sort de ce Mondial 2010 avec un sans faute. Il est, lui aussi, champion du monde...des pronostics !
Retour sur le buzz de ce Mondial 2010 : Paul le poulpe.


paul-pou.jpg
Un animal aux prédictions étonnantes
Paul le poulpe a tout simplement réussi 100% de ses pronostics en réussissant à trouver les résultats allemands en match de poule, en 8eme de finale, en ¼, et concernant le match pour la 3eme place contre l'Uruguay. Il a aussi pronostiqué la victoire espagnole en finale, sans trembler, alors qu'il ne prédisait jusqu'alors que les matchs de la sélection allemande.


La star de cette Coupe du Monde
On attendait Cristiano Ronaldo, Rooney ou encore Messi mais il n'en est rien. La véritable star de cette Coupe du Monde, le vrai buzz, la star des médias aura bel et bien été Paul le poulpe ! Ses pronostics, retransmis en direct de la télévision allemande, ont été repris par de nombreuses chaines de télévision et sites internet. Il aurait même fait l'objet d'une offre d'achat par Franciso Nuchera, conseiller du Betis Séville, à hauteur de 40 000 euros.


Quel avenir pour Paul le poulpe ?
Va-t-il pronostiquer dans d'autres sports ou n'est-il doué que pour le football ? Peut-on imaginer un avenir pour lui dans la publicité, par exemple, en tant que mascotte d'un site de paris en ligne? Ou va-t-il « prendre sa retraite » pour s'en aller sur une victoire ?

11:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot, sport

03/07/2010

L'Uruguay se qualifie pour les demi-finales aux dépens du Ghana


L'Uruguay se qualifie pour les demi-finales aux dépens du Ghana

coupe-du-monde2010.jpg

Au terme d’un match intense, l’Uruguay a validé son billet pour les demi-finales en prenant le dessus sur le Ghana à l'issue de la séance de tirs au but (1-1, 4-2 tab). La Celeste rencontrera les Pays-Bas en demi-finale. Quarante ans après avoir atteint les demi-finales de la Coupe du monde, l’Uruguay renoue avec son glorieux passé. Porté par son duo d’attaquants Forlan-Suarez, la Celeste a décroché son billet en s’imposant aux tirs au but face au Ghana, au Soccer City Stadium de Johannesburg. Pour le dernier pays africain encore en lice, la défaite est d’autant plus amère que les Black Stars auront eu de nombreuses opportunités, notamment en toute fin de match. Mais, une fois encore, l’Afrique quitte la compétition dès les quarts de finale. Dès le début de match, c’est pourtant l’Uruguay qui prend le jeu à son compte. Le Ghana, plus timoré que son adversaire, s’applique à défendre et évolue essentiellement dans sa moitié de terrain. Côté sud-américain, la domination est néanmoins stérile, et les tentatives de Suarez (10e et 25e) trouvent chaque fois les gants de Kingson.

Il faut attendre trente minutes de jeu pour que le dernier représentant africain de ce mondial se réveille. Au terme d’une première demi-heure intense mais particulièrement hachée, le Ghana se procure deux occasions coup sur coup. Sur un corner venu de la droite, la tête de Vorsah frôle la lucarne de Muslera (30e) et, dans la foulée, Gyan décoche une reprise du pied droit (31e) qui passe tout près du montant droit du portier uruguayen.

Deux occasions qui ont au moins le mérite de réveiller les débats. Les Ghanéens effectuent un pressing plus offensif et les Uruguayens, tranquilles en début de match, reculent de plus en plus sur les coups de boutoir adverses.

Une pression qui ne tarde pas à payer. Dans les arrêts de jeu de la première période, au terme d’un joli mouvement, Muntari se retrouve seul à 35 mètres dans l’axe du but. L’Intériste décoche une puissante frappe du gauche. Un missile à la trajectoire flottante qui vient tromper Muslera et offre au Ghana l’avantage à la mi-temps (1-0, 45e).

Le Ghana rate le coche

À l’image de la fin de match, les prolongations sont tendues. Des deux côtés, les joueurs multiplient les coups d’éclat solitaires, mais sans pour autant parvenir à conclure. Le Ghana, visiblement porté par le public, semble plus à même de faire la différence et Gyan (114e), puis Boateng (118e) sont tout près de donner un avantage définitif à leur pays.

Et dans les arrêts de jeu, au terme d’une partie de billard dans la surface uruguayenne, Suarez stoppe le ballon de la main et est expulsé. Au bout du suspense, le Ghana se voit offrir un penalty, que Gyan se charge de tirer. Mais contre toute attente, la frappe de l’attaquant rennais vient s’écraser sur la barre transversale de Muslera (122e). Les deux équipes devront finalement se départager aux tirs au but.

Un épilogue terrible duquel la Celeste sort finalement vainqueur (4-2). Profitant des échecs de Mensah et Adiyah, Abreu s’élance et offre à la Céleste une nouvelle histoire digne de son glorieux passé, quarante ans après son dernier coup d’éclat.

Le Ghana sera passé tout près d’une performance historique, mais bute finalement sur un obstacle presque traditionnel. Jamais une équipe africaine n’a atteint le cap des demi-finales.


10:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, foot

23/06/2010

La France dit adieu à la Coupe du monde

EquipeFr.jpg
La France est éliminée de la Coupe du monde dès le premier tour. Une élimination sans gloire pour les Bleus. Un cauchemar! Après les insultes, la grève, la honte, la défaite, l'équipe de France qui n'a même pas réussi à sauver un temps soit peu son honneur. Elle termine quatrième et bonne dernière de son groupe, le foot français est en ruine. Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports promet que « les responsables de ce désastre devront rendre des comptes ».


Hagard, à bout de nerfs, Raymond Domenech a refusé à la fin du match de serrer la main à Carlos Alberto Pereira le sélectionneur des Bafana Bafana. Une faute de goût de plus, l’épilogue d’une Coupe du monde que les Bleus ont rendue nauséabonde.

Un joueur qui insulte son sélectionneur à la mi-temps du match face au Mexique jeudi dernier et qui se fait expulser du groupe; les joueurs qui refusent de s’entrainer dimanche en représailles et en soutien à Nicolas Anelka; Patrice Evra le capitaine qui se retrouve sur le banc des remplaçants pour le dernier match mardi face à l’Afrique du Sud, Yoann Gourcuff qui se fait expulser à la 25e minute alors que les Bafana Bafana menaient déjà 1 à 0.
L’équipe de France a tout raté, sur le terrain et en dehors. Ce groupe qui s’est qualifié au forceps pour la Coupe du monde en novembre dernier, les deux matchs de barrage face à l’Irlande, n’a plus rien à s’offrir. Thierry Henry est en préretraite, Franck Ribery qui devait être le catalyseur ne pense qu’à lui. Les Bleus n’ont existé un peu que lors du premier match le 0 à 0 face à l’Uruguay.

Et Raymond Domenech qui dirige l’équipe depuis 2004, va s’en aller. Il a emmené les Français en finale du Mondial en 2006. Si loin si proche, une élimination au premier tour de l’Euro en 2008, une autre ici à la Coupe du monde en Afrique du Sud, bien triste.

09:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sport, foot

16/06/2010

Mondia 2010l: Portugal et Côte d'Ivoire 0 à 0

L'Ivoirien Gervinho l'homme du match a le niveau mondial

gervi.JPGD’abord placé en position d’avant-centre pour pallier l’absence de Didier Drogba en début de match, Gervinho a réalisé un match plein avec la Côte d'Ivoire contre le Portugal pour ses débuts en Coupe du monde. Étincelant avec Lille cette saison en Ligue 1, le N.10 Ivoirien a prouvé qu’il avait le niveau mondial.

Pouvoir jouer avant-centre et numéro 10 n’est pas donné à tout le monde mais Gervais Yao Kouassi – Gervinho – a prouvé mardi 15 juin face au Portugal que l’on pouvait faire les deux avec brio durant le même match. En l’absence de Didier Drogba, qui n’allait faire son entrée qu’à la 66e mn sous les hourrahs de la foule, le milieu offensif ivoirien s’est positionné à la pointe de l’attaque des Eléphants pour débuter la rencontre.

Technique irréprochable

Modifier
Très vite, il a imposé sa technique face à une défense portugaise souvent affolée par ses dribbles et ses pénétrations à l’image d’un Ricardo Carvalho qui a souffert sur la pelouse du Nelson Mandela Bay Stadium de Port Elizabeth. « Le coach avait mis en place un système différent à cause de l’absence de Didier » a déclaré le natif d’Anyama, 23 ans, 18 sélections et 3 buts en équipe nationale. « Entre Salomon Kalou, Aruna Dindane et moi au centre de l’attaque, je trouve qu’on a bien joué notre rôle. On a su faire ce qu’il nous a demandé » a-t-il répondu au micro de RFI.

Même si son physique ne lui permet pas de lutter avec les mêmes armes que Drogba pour bouger les défenses, le Lillois s’appuie sur une conduite de balle et une maîtrise du dribble très sûres qui lui permettent de déstabiliser les défenses les plus cadenassées. Auteur de 13 buts avec les Dogues cette saison en Ligue 1, dont quelques-uns magnifiques, Gervinho s’est souvent faufilé entre les Portugais mardi après-midi. Il ne s’est en revanche jamais trouvé en position de tir. Il a plus joué le rôle de remiseur que de finisseur durant les 66 premières minutes.

10:07 Publié dans Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, foot